page contents
Souvenirs Limousin vous propose des produits artisanaux, naturels et sains faits en Limousin

Les Damnés par Benjamin Leduc

Les Damnés par Benjamin Leduc

Souvenirs Limousin a eu le plaisir de rencontrer Benjamin Leduc, auteur limousin, à l'occasion de la sortie de son nouvel ouvrage "Les Damnés". Nous vous recommandons cet ouvrage, que nous avons acheté et dévoré!


  • Souvenirs Limousin (S. L.) :
"Bonjour, Benjamin ! Souvenirs Limousin vous remercie de lui accorder cette interview pour son blog à l'occasion de la sortie de votre bande dessinée "Les Damnés". Tout d'abord, parlez-nous de vous, comment avez-vous commencé à écrire des scénarii de BD ou de livres pour enfants ?"
  • Benjamin Leduc (B. L.) :
"Bonjour et merci de m'accueillir sur votre site. J'ai commencé à écrire dans les années 90, eh oui, le siècle d'avant, déjà ! Je m'ennuyais sur les bancs de la fac de science, je me devais de rêver !

Passionné de cinéma et de BD, je m'y suis essayé pour voir de quoi j'étais capable. D'abord un premier scénario de BD pour la jeunesse qui n'a jamais vu le jour mais pour lequel j'avais reçu des encouragements de la part de certains éditeurs. Les livres jeunesse sont venus un peu plus tard, pour l'occasion d'un concours."

  • S. L.: "Comment choisissez-vous vos thèmes ?"
  • B. L.: "J'écris ce que j'aimerais lire en tant que lecteur. Je suis me suis donc naturellement orienté vers le fantastique et les histoires pour les enfants.
J'ai plusieurs carnets d'idées avec sans doute du bon et du mauvais et de temps en temps, on ne sait pas trop pourquoi, on décide d'en développer une, soit parce que cela vient tout seul, soit parce qu'on est persuadé qu'on a l'histoire du siècle (Ha ha !)"
  • S. L.: "Comment avez-vous rencontré les dessinateurs ?"
  • B. L.: "Je suis un adolescent des débuts d'internet. Il n'y avait personne dans ma ville d'origine (Limoges), je cherchais un peu à Angoulême mais ce n'était pas évident. L'internet m'a ouvert un potentiel unique, mondial puisque j'ai eu l'occasion de travailler avec des dessinateurs d'Argentine, du Québec, d'Andorre, d'Angleterre et bien sûr des français. Parfois, l'éditeur peut vous mettre en relation avec un dessinateur qui a envoyé son book mais le plus souvent nous envoyons un dossier avec quelques planches de dessinées."
  • S. L.: "Parlez-nous de Doudou Poussin, qui rencontre un franc succès. Après le Japon et l'Espagne, le petit Poussin va-t-il s'exporter dans d'autres pays ?"
  • B. L.: "J'ai eu la chance de partager cette aventure avec un dessinateur très talentueux, Laurent Richard, déjà à l'origine de nombreux livres dont le célèbre Bali. Un gros éditeur comme La Martinière n'est pas négligeable non plus. Il nous a permis d'avoir une édition collector avec la peluche du doudou poussin et les traductions que vous évoquez. Les idées pour de nouvelles aventures sont en place, nous attendons le feu vert de l'éditeur pour cela. Il faut que la série fidélise encore plus de petits lecteurs. Quant à d'autres traductions, je ne sais pas encore..."
  • S. L.: "Passons maintenant à votre actualité du moment, "les Damnés", comment est né ce concept ?"
  • B. L.: "Je m'amusais à chercher des nouveaux super-héros à l'instar des x-men et puis plutôt que des super-pouvoirs, ce sont des malédictions qui sont apparues. Des sortilèges dont les héros veulent supprimer l'existence. Ils aspirent à redevenir de simples hommes.
L'éditeur Sandawe a été intéressé et pour nous, c'était le début d'une grande aventure puisque c'est un éditeur participatif (crowdfunding), ce sont les internautes qui deviennent les éditeurs (édinautes), ils financent la BD à hauteur de parts à 10 Euros. Avec à l'arrivée de nombreux bonus et cadeaux pour eux et la possibilité de suivre tout le processus créatif d'une BD, en direct avec leurs auteurs."
  • S. L.: "Comment avez-vous rencontré le dessinateur Danilo Guida ?"
  • B. L.: "J'ai fait un album de Fantasy qui s'appelle "L'Epreuve elfique" avec un dessinateur argentin, Smilton. Ce dernier travaillait en studio avec un autre dessinateur argentin qui cherchait à faire des projets en France. C'était Danilo Guida."
  • S. L.: "Vous avez choisi de faire financer l'édition de votre bande dessinée par l'éditeur Belge Sandawe, en crowdfunding. Qu'est-ce qui vous a attiré dans ce concept ?"
  • B. L.: "La possibilité de dialoguer avec ses lecteurs ne se faisait qu'en salons, au cours des dédicaces. Avec Sandawe, la barrière saute complètement. Les édinautes sont libres de venir nous poser des questions sur le blog du projet, sur le forum ou même de nous écrire. On échange, on partage. Ils sont au cœur du making-of, c'est du donnant-donnant."
  • S. L.: "Parlez-nous des Damnés et de Neora ?"
  • B. L.: "Les Damnés sont une bande de mercenaires affligés d'une malédiction propre à chacun. Ils gagnent leur vie en acceptant des missions périlleuses, tout en essayant de comprendre et contrôler leur sortilège. Le sorcier Hiram les aide dans cette tâche.
Dans ce premier tome, Les Damnés doivent arrêter une bête qui mutile les habitants d'une cité. Ils vont rencontrer Néora, une femme guidée par la vengeance."
  • S. L.: "A quel type de public, cette BD s'adresse-t-elle ?"
  • B. L.: "L'histoire est assez sombre. Je la conseillerais pour les adolescents à partir de 12 ans et les adultes. Les fans de jeux de rôle, d'héroic-fantasy et de médieval fantastique devraient être sensibles à cet album, magnifié par le dessin brut de Danilo Guida."
  • S. L.: "Où et quand peut-on vous rencontrer vous et Danilo Guida, afin de vous faire dédicacer votre ouvrage ?"
  • B. L.: Danilo vient d'achever un séjour à Bruxelle où il a dédicacé les exemplaires des édinautes qui ont financé le livre. Il est de retour chez lui.
Pour ma part, j'étais au dernier Lire à Limoges, qui vient d'avoir lieu, les 11 et 12 avril 2015. Vous pouvez suivre mon calendrier de dédicace sur mon site :http://leduc-blog.blogspot.fr/p/dedicaces.html ou sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/BenjaminLeducBD
  • S. L.: "Passons maintenant à vos futurs projets. Pouvez-vous nous dire quel sera votre prochain ouvrage ?"

  • B. L.: "Si tout va bien, je devrais avoir un nouveau livre pour les enfants en janvier 2016, "Le nouveau chauffeur de bus", illustré par Estelle Ratier."
  • S. L.: "A quand une aventure qui se passe en Limousin ?"
  • B. L.: "Ça me trotte dans la tête depuis quelques temps mais je n'ai pas encore trouvé le bon sujet, un jour peut-être."
  • S. L.: "Y a-t-il une question que nous ne vous avons pas posée à laquelle vous souhaitez répondre ?"
  • B. L.: "Ah oui, celle-là !"
  • S. L.: "Merci ! Benjamin Leduc, nous vous remercions pour cette interview et nous souhaitons aux Damnés, ainsi qu'à Danilo Guida, Sandawe et vous beaucoup de succès pour la sortie de ce premier tome."
  • B. L.: "Merci pour cette interview!"


Si vous n’avez pas encore acheté «les Damnés», vous pouvez maintenant le faire par l’intermédiaire de notre site.

En effet nous avons le plaisir de vous annoncer que les ouvrages de Benjamin Leduc sont maintenant en vente sur www.souvenirslimousin.com et que chacun des livres achetés sur notre site sera dédicacé par son auteur, Benjamin Leduc.


Crédit photo : "Les Damnés-Néora" @Sandawe


Rédigé le  13 avril 2015 7:30 dans Personnalités Limousines  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
Déjà client ? Entrez votre e-mail et mot de passe :Première visite ?Enregistrez-vous
Recevez notre lettre d'informations.